Le grenier, contrairement à ce que l’on voit dans les films, n’est pas une pièce remplie de trésors d’époque qui valent une petite fortune. C’est plutôt un endroit où les nombreuses fuites d’air peuvent finir par vous coûter une petite fortune en électricité. Une mauvaise isolation du grenier peut d’ailleurs représenter jusqu’à 25 % de perte de chaleur. Pourtant, l’isolation du grenier est une solution simple, rapide et économique pour réduire les pertes de chaleur de la maison.

9  BONNES RAISONS DE VÉRIFIER LES PERTES DE CHALEUR DU GRENIER

 

1. Il y a de nombreuses fuites d’air.

Partout où il y a des trous, il y a des trous dans votre budget d’électricité. Pour chaque pied cube d’air qui s’échappe à l’extérieur, un nouveau pied cube d’air extérieur s’infiltre à la base de la maison, créant des courants d’air inconfortables. L’air s’échappe, entre autres, par les trous de câbles, les tuyaux ou les évents de plomberie, les trappes de grenier et les luminaires encastrés. Saviez-vous que 99 % des fuites d’air proviennent de ces endroits?

 

2. Le grenier est traversé par des conduits.

Si vous avez un tuyau d’échangeur d’air ou de thermopompe qui traverse votre grenier, vous devez vous assurer qu’il est bien scellé et isolé. Autrement, un tuyau qui fuit amène de l’humidité et de la perte d’énergie.  Et l’humidité crée de la moisissure. En plus, l’air chaud amené dans le grenier réchauffe le toit et peut faire fondre la neige en hiver. Résultat : ça prend plus d’énergie pour chauffer votre maison.

 

3. Le contour de la cheminée est mal isolé.

La cheminée est associée à la chaleur, mais c’est aussi un élément de perte de chaleur.

Si vous avez une vieille cheminée en brique non isolée avec un liner de métal et qu’elle passe dans le grenier, vous pourriez avoir des problèmes. En effet, la chaleur de la cheminée réchauffe le grenier, fait fondre la neige et crée des glaçons. Si vous n’utilisez pas votre cheminée et qu’elle n’est pas condamnée, c’est un autre problème. Votre cheminée aspire la chaleur de la maison vers l’extérieur.

4. Il y a perte de chaleur par les trappes d’accès au grenier.

Accéder au grenier, c’est pratique, mais les trappes sont souvent affectées par les fuites d’air. En fait, c’est une perte de chaleur majeure. C’est normal car c’est l’un des plus grands trous dans le haut d’une maison, ce qui en fait une brèche parfaite pour l’isolant. Malheureusement, les vieilles trappes en bois isolées avec de la laine minérale laissent passer l’air. Contrairement aux trappes d’accès préfabriquées qui sont scellées avec du caoutchouc et isolées avec un facteur R-41 conforme au Code du bâtiment.

 

5. Vos luminaires encastrés ne sont pas scellés.

Voici une idée lumineuse pour réduire la perte de la chaleur : isolez vos luminaires. Les luminaires encastrés sont souvent installés sans que les trous et les joints soient scellés. Le problème c’est que l’enveloppe du bâtiment est percée et que l’humidité peut s’infiltrer dans l’entretoit. D’où l’importance d’avoir un pare-vapeur. Autre problème, l’air s’échappe librement autour des ampoules, à travers le boitier, en réchauffant le grenier. Si votre ampoule n’est pas de type DEL, plus elle est allumée et se réchauffe, plus les fuites d’air chaud augmentent.

Si les joints et les trous ne sont pas scellés et qu’il n’y a pas de pare-vapeur, vous perdez de la chaleur par vos luminaires.

6. Les ventilateurs de salle de bain sont ventilés vers le grenier.

Lorsque vous prenez une douche ou un bain, vous arrive-t-il de dessiner dans la buée du miroir? C’est bien amusant, mais si toute cette humidité est dirigée dans le grenier, ça peut causer beaucoup de problèmes. L’air humide de la salle de bain envoyé dans le grenier amène de l’humidité. Et qui dit humidité dit moisissure. Rien de bon pour votre maison. Pour éviter ces problèmes, assurez-vous que le conduit est bien scellé et isolé et que la sortie est à l’extérieur de la maison. Pas dans le grenier.

Un ventilateur de salle de bain sans pare-vapeur amène de l’humidité dans le grenier, ce qui peut causer de la moisissure.

7. De la glace s’accumule sur le toit.

La glace sur le rebord du toit de votre maison est signe d’une mauvaise isolation ou de la mauvaise ventilation du grenier. Voici ce qui se passe. La température du grenier monte au-dessus du point de congélation, faisant fondre la neige. Puis l’eau gèle à la hauteur de la gouttière en formant des glaçons. L’eau emprisonnée peut ensuite s’introduire dans les murs extérieurs et éventuellement dans votre maison. Mais il existe des moyens de prévenir les dégâts causés par la glace.

 

8. La chaleur irradie votre toit en été.

Le soleil d’été est bien souvent notre allié, mais si votre grenier est mal isolé, il peut aussi faire grimper votre facture d’électricité. En effet, la puissance des rayons du soleil peut chauffer les bardeaux jusqu’à une température supérieure à 60  ̊C. Cette chaleur intense irradie dans le grenier et partout dans la maison. Ce qui réchauffe l’air que vous payez pour refroidir. Votre climatiseur fonctionne à pleine capacité et finit par vous coûter cher.

 

9. Le manque d’isolation de votre maison est une source de perte de chaleur.

Les maisons des années 70-80 coûtent cher en électricité car elles sont isolées avec de la laine minérale en matelas. Le problème de cet isolant est qu’il laisse plein d’interstices mal jointés entre les combles du toit. En ajoutant 6 à 8 pouces de cellulose par-dessus l’isolant d’origine, il est possible d’éliminer facilement les ponts thermiques. La cellulose faite de papiers déchiquetés vient couvrir les ponts thermiques et permet de réduire les coûts de chauffage de 20 à 30 %.

 

L’ajout de cellulose soufflée par dessus votre isolant d’origine est une façon simple et rapide d’augmenter l’efficacité énergétique (valeur R) de votre grenier.

En conclusion, si vous êtes propriétaire d’une maison avec un toit en pente, l’isolation du grenier est une solution efficace pour réduire les pertes de chaleur. C’est la première pièce que vous devriez isoler car nous n’avons pas besoin de défoncer un mur. Ajouter de la cellulose dans votre grenier, ça se fait en moins de deux heures. Il n’y a pas de dégât et les économies sur votre facture d’électricité sont immédiates.

 

 

 

 

 

 

 

Jocelyn St-Pierre

M. Jocelyn St-Pierre est représentant senior des ventes depuis 2010 chez Isolation Majeau et frère. Il fut auparavant, pendant plus d’une dizaine d’années, chef de projet d’installation de systèmes mécaniques et technologiques, permettant entre autre à une scène de monter et descendre. Citons en exemples : la MGM de Las Vegas, la Place des Arts et le Cosmodôme de Laval. Jocelyn a donc collaboré à monter des scènes aux quatre coins du globe pour des spectacles d’envergure.

Au sein d’Isolation Majeau, Jocelyn est rapidement devenu un spécialiste des bâtiments résidentiels du Grand Montréal. Comme il le dit si bien : « J’ai vu toutes les formes d’architecture de Montréal, du début 1900 jusqu’à aujourd’hui. » Grâce à son expertise étendue, il saura vous guider judicieusement et vous proposer des solutions sur mesure lorsque nécessaire, tant sur le chantier que par téléphone.

More Posts