Qui n’a pas un jour remarqué une odeur d’humidité en descendant dans son sous-sol? Bien que le phénomène semble relativement commun, il n’augure rien de bon! Cette odeur de renfermé ou de terre mouillée résulte de la présence excessive d’humidité, qui favorise la propagation de moisissures. Et qui dit moisissures, dit mauvaise qualité de l’air intérieur de la maison et dégradation potentielle de la santé pulmonaire des occupants.

Il existe toutefois un moyen sûr et permanent d’enrayer – ou mieux, de prévenir! – les problèmes d’humidité au sous-sol : en isolant et étanchéisant le dessous de la dalle de béton.

Construction neuve ou rénovation?

Nouvelles normes d’isolation en vigueur pour les maisons neuves

Depuis le 30 août 2012, le Code de construction du Québec découlant du Code national  du bâtiment (CNB) exige que les dessous de dalle soient isolés de manière impérative dans les constructions neuves. De plus, le système doit agir à la fois à titre de pare-air et de pare-vapeur. Ces nouvelles normes s’inscrivent dans une stratégie énergétique et dans un plan d’action sur les changements climatiques visant à réduire la consommation d’énergie dans les habitations de la province.

Si vous prévoyez la construction d’une maison neuve, vous devrez donc vous conformer au nouveau règlement sur l’efficacité énergétique en ce qui a trait à l’isolation du dessous de la dalle de béton. Pour ce faire, trois options s’offrent à vous :

  • Valeur R-5 sur la pleine surface sous la dalle
  • Valeur R-7.5 sur 4 pieds au périmètre sous la dalle
  • Valeur R-10 sur la pleine surface si vous installez un plancher chauffant (récupère l’énergie générée par le système de plancher chauffant plutôt que de chauffer le sol)


Préconisée par les entrepreneurs, l’isolation pleine surface offre un scellement parfait entre la dalle et les murs de fondations, principalement lorsqu’elle est réalisée à l’aide d’uréthane giclé, un matériau d’isolation reconnu pour ses performances thermiques nettement supérieures.

Voici les grandes étapes pour bien réussir l’isolation du dessous de votre dalle de béton :

  • Préparer et niveler le sol avec 4 pouces de gravier net.
  • Appliquer 1 ½ pouce d’uréthane giclé de Type II R-6 au pouce à même le gravier (l’uréthane de Type I offre une valeur R-5). 1 ½ pouce assurera une valeur R-9 plus élevée que la norme recommandée. Le gravier étant inégal, nous appliquons cette épaisseur afin que l’uréthane agisse à la fois comme pare-vapeur et pare-air continu.
  • Lors de l’application d’uréthane sous la dalle, remonter sur les murs de fondations sur +/- 6 pouces, car le Code de construction du Québec exige un bris thermique entre le mur de fondation et la dalle (min. R-4).
  • Couler la dalle de ciment.
  • Monter les cloisons (2×4).

Isolez ensuite les murs de fondations et la solive de rive à l’aide d’uréthane giclé. Vous obtiendrez ainsi une isolation conforme et sans joints, de la dalle à la solive.

Une autre option s’offre également à vous, celle de procéder à une seule application d’uréthane sur le dessous de la dalle, sur les murs de fondations et la solive de rive. L’entrepreneur enchaînera ensuite avec le coulage du ciment et l’érection des cloisons.

Imperméabilisation d’un dessous de dalle existante

Puisque l’isolation adéquate des sous-sols est une réalité pour le moins récente, il est fort probable que votre dalle de béton nécessite des travaux d’étanchéisation. Si la hauteur de votre sous-sol le permet, vous pouvez appliquer 1 pouce d’uréthane sur la dalle existante, puis couler ensuite une nouvelle dalle de béton qui offrira les propriétés recherchées :

  • R-6 au pouce
  • Pare-air et pare-vapeur efficaces
  • Protection contre les gaz souterrains incluant le radon

Il existe d’autres options pour l’isolation de la dalle de béton, mais il est très difficile :

  • D’arrimer les panneaux de styromousse
  • De sceller les panneaux
  • D’appliquer un polythène pare-vapeur
  • De chevaucher et sceller le pare-vapeur
  • De sceller le puisard et les autres tuyaux avec le pare-vapeur
  • De couler la dalle sans rien abîmer, déplacer et sans compromettre l’étanchéité!

Lors de la coulée de la dalle, il faudra également prévoir que les ouvriers devront marcher sur la préparation, ce qui risque d’endommager les feuilles de styromousse et le polythène pare-vapeur. C’est pourquoi nous recommandons une isolation à l’uréthane giclé, qu’il sera pratiquement impossible d’abîmer grâce à sa grande résistance à la compression (28 psi au pouce carré).

Conclusion

Le sous-sol est une zone à risque qui génère son lot d’humidité, de condensation et de moisissures, en plus d’entraîner des pertes de chaleur et d’énergie importantes. Une isolation adéquate de la dalle de béton et des murs de fondations permet donc des économies d’énergie considérables de même qu’un meilleur confort intérieur en toute saison. Une isolation thermique performante agira aussi à titre de pare-air et de pare-vapeur contre les gaz souterrains tels que le radon, responsable de 16 % des cas de cancers du poumon. N’hésitez pas à procéder à un test de dépistage de radon dans votre propriété, moyennant une somme de 40 $. Notez que le test doit être effectué durant une période de trois mois où les fenêtres sont maintenues fermées, comme durant l’hiver.

Marcel Lapierre

M. Marcel Lapierre est l’un des propriétaires d’Isolation Majeau et frère. Il a œuvré pendant plus de 18 années dans diverses industries majeures telles que le plastique en tant que directeur d’usine. Par la suite, M. Lapierre a fondé sa propre firme de consultation spécialisée en croissance d’entreprise et amélioration des processus.

Depuis 2011, M. Lapierre a piloté de nombreux projets de développement d’affaires au sein d’Isolation Majeau, dont le déploiement du nouveau site Internet ainsi que l'exploitation des différents médias sociaux. Compte tenu de sa vaste expérience de la gestion d’entreprise, il a su rapidement améliorer les processus d’affaires dans un souci d’efficacité et de qualité de service irréprochable.

More Posts